Ce Pokémon a été capturé dans un… bains publics !?

Voici l’histoire de la plus dégoûtante des sphères de fumée de Pokemon, et les différents endroits où elle a pu être découverte.

Smogo était l’un des Pokémon les plus originaux introduits dans les Pokémon Rouge (à l’effigie de Dracaufeu) et Bleu (à l’effigie de Tortank) de la franchise, évitant les formes animales de la plupart des Pocket Monsters pour un design qui ressemble à la fois à une boule de gaz fumant, ainsi qu’à un virus, que vous pourrez voir de plus près sous forme de Figurine Pokémon. Ce dernier est également sous-entendu dans son nom, car les méchants miasmes qu’il libère ont tendance à provoquer un malaise chez ceux qui l’entourent.

Selon l’anime de la franchise, il a également un lieu de naissance intime et écœurant qui pourrait expliquer sa nature toxique. Voici l’histoire de la plus dégoûtante des sphères de fumée de Pokémon, et les différents endroits où elle a pu être découverte.

Dans l’anime Pokémon, les personnages ont participé à un quiz sur différents Pokémon. L’une des questions portait sur Smogo, révélant que la goutte de bile flottante avait été découverte pour la première fois dans un bain public. Cela suggère que l’espèce est une découverte assez récente, puisque les bains publics ne sont devenus courants dans le monde réel qu’à partir des années 1800. Le jeu de cartes à collectionner Pokémon suggère cependant une autre histoire d’origine pour l’original Kanto. Dans les cartes du jeu d’extension Team Rocket, Smogo serait apparu pour la première fois dans une usine d’armes. Cela pourrait s’expliquer par le fait que soit Jesse (qui a répondu à la question du quiz dans l’anime) était incorrect, soit il s’agissait d’une répétition, soit le monde de l’anime et le jeu de cartes à collectionner étaient des continuités distinctes.

Pour la plupart des gens, les bains publics sont un concept assez dégoûtant, avec un grand nombre de personnes se baignant ensemble dans la même eau. Ainsi, il semblerait que Smogo ait en quelque sorte évolué à partir de la saleté collective qui remplit les forums publics. Bien qu’ils aient perdu la faveur de la plupart des Occidentaux, les bains publics sont toujours courants au Japon, ce qui explique la référence dans l’anime Pokémon. Une usine d’armes, bien qu’elle soit probablement encore insalubre et remplie d’air vicié, serait probablement encore beaucoup plus stérile en comparaison. Cependant, cette origine à base de munitions expliquerait pourquoi elle ressemble physiquement à une mine navale.

Smogo est apparu dans la première génération de jeux Pokémon, où il pouvait être pris dans l’effrayant Pokémon Mansion. En passant au niveau 35, il peut évoluer vers Smogogo, qui ressemble à une sorte de version jumelée de sa pré-évolution. Lui et Smogogo étaient et sont toujours parmi les rares Pokémon de type Poison, bien que cela ait récemment changé avec la sortie de Pokémon Épée et Bouclier. Situé dans la région de Galar, Smogo est resté inchangé, mais la variante Galar de son évolution Smogogo est maintenant de type Poison/Fairy. Cette variante régionale a également une couleur plus foncée et filtre l’air plutôt que de le polluer. En accord avec son thème toxique, le nom préliminaire de Smogo au niveau conceptuel était NY, en référence au smog et à la pollution de New York. Smogogo, en revanche, allait s’appeler LA, en hommage à l’une des villes les plus contaminées de Californie.

Dans l’anime, Smogo a eu un rôle assez cohérent dès le début, car un Smogo faisait partie du parti de James, membre de la Team Rocket, à partir du deuxième épisode de la série. L’espèce a continué à faire des apparitions majeures et mineures tout au long de la série et des films. De même, elle a été un pilier de nombreux jeux vidéo et peut être capturée dans la nature dans au moins une entrée principale pour chaque génération, sauf la VII. Il a également été disponible dans la plupart des dérivés, qui impliquent généralement la plupart des monstres de la génération 1 les plus emblématiques. Smogo s’est avéré être l’un des premiers Pokémon les plus durables, flottant hors des bains publics et dans le cœur des joueurs.